Le protocole de stérilisation

Le processus de stérilisation

10 étapes fondamentales pour la désinfection et la stérilisation

La stérilisation est une opération nécessaire pour garantir la sécurité du patient traité dans un cabinet. Le processus de stérilisation s’articule en 10 étapes :

1) COLLECTE : il s’agit d’un processus de réduction de la charge microbienne afin d’éviter le risque d’infection par les opérateurs. Tous les instruments utilisés doivent être transportés, avec un équipement de protection individuelle, vers la zone de stérilisation.

2) DÉCONTAMINATION : cette procédure obligatoire implique l’immersion totale des instruments dans une solution désinfectante afin d’éliminer les micro-organismes pathogènes présents dans ceux-ci.

3) LAVAGE OU THERMODÉSINFECTION ?

3.A1) LAVAGE MANUEL OU ULTRASONIQUE : le lavage manuel consiste à brosser les instruments avec de l’eau et un détergent non corrosif afin de les nettoyer. Le lavage mécanique implique l’utilisation de cuves à ultrasons qui permettent la décomposition physique et chimique des contaminants bactériens. Le lavage mécanique est préférable au lavage manuel car il réduit le risque d’accident pour les opérateurs. Le traitement par ultrasons assure un nettoyage plus précis du dispositif médical, en particulier les parties de l’instrument qui sont nettoyées avec difficulté lors du lavage manuel.

3.A2) RINÇAGE : consiste à laver les instruments à l’eau courante pour éliminer tout résidu de détergent.

3.A3) SÉCHAGE : cette procédure peut être effectuée avec du papier ou des chiffons en tissu qui ne libèrent pas de fibres. Pour certains instruments, il est préférable d’utiliser un pistolet à air comprimé.

3.B) THERMODÉSINFECTION

La thermodésinfection permet d’effectuer en un seul cycle le prélavage, le lavage, le rinçage et le séchage, éliminant le nettoyage manuel et garantissant des résultats excellents, dans des temps record et avec moins de risques pour l’opérateur. Le processus de thermodésinfection a lieu grâce à l’action combinée des détergents, de la température et du temps.

4) CONTRÔLE ET ENTRETIEN : Les dispositifs médicaux doivent être vérifiés pour s’assurer de leur propreté et de leur intégrité. Les instruments nécessitant un entretien doivent être lubrifiés avec des produits hydrosolubles.

5) EMBALLAGE : après le contrôle, les instruments sont emballés. L’emballage sert à garantir la stérilité de l’instrument jusqu’à sa prochaine utilisation.

6) STÉRILISATION : les instruments emballés doivent être placés dans un autoclave qui libérera de la vapeur jusqu’à une température maximale de 121° ou 134°. Cette phase sert à éliminer toutes les formes microbiennes vivantes, y compris les spores et les champignons.

7.A) TRAÇABILITÉ : ce processus permet de suivre l’efficacité de la machine et les résultats des contrôles. Elle consiste à indiquer clairement sur les enveloppes les informations concernant : la date de la stérilisation, l’autoclave utilisé, le type de cycle effectué, le numéro progressif, le résultat, les opérateurs impliqués et la date d’expiration prévue par le protocole interne de stérilisation.

7.B) RETRAÇABILITÉ : cette phase est utilisée pour reconstruire le chemin de stérilisation effectué par l’instrument. Elle consiste à enregistrer tous les documents relatifs à l’étape de stérilisation dans un registre spécial, afin qu’il soit toujours à la disposition des opérateurs.

8) STOCKAGE : l’objectif est de conserver l’instrument stérilisé dans des conditions optimales pendant la durée spécifiée dans le protocole de stérilisation.

9) VÉRIFICATIONS PÉRIODIQUES : cette étape concerne certains contrôles qui doivent être effectués pour assurer une bonne stérilisation. La surface de stérilisation et la date figurant sur les emballages stérilisés doivent être vérifiées quotidiennement. Nous recommandons de procéder à des tests à la fréquence suivante :

  Chaque jour : test du vide (ou Vacuum Test)

  Chaque jour : test de pénétration de la vapeur dans des corps creux (Helix Test) et/ou poreux (Bowie & Dick Test)

  À chaque cycle : test de vérification des paramètres du cycle

      Chaque mois : test de la bande de soudage (Euroseal Check Test)

10) ENTRETIEN DES ÉQUIPEMENTS : les équipements doivent être entretenus régulièrement conformément au livret des machines. L’entretien doit être effectué par un personnel qualifié désigné par le fabricant.

En suivant correctement les 10 étapes du processus de stérilisation, la sécurité du personnel et du patient dans le cabinet dentaire sera garantie.

09/03/2020

Catégories

Top

Bienvenue sur notre site internet. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur votre ordinateur qui permettent un meilleur fonctionnement du site. more information

Bienvenue sur notre site internet. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur votre ordinateur qui permettent un meilleur fonctionnement du site.

Close