Stérilisation
des prions

Prophylaxie des maladies à prions

Qu'est-ce que sont les prions et pourquoi constituent-il un risque sanitaire ?

Le prion est un agent infectieux possédant des caractéristiques non conventionnelles : ses dimensions sont plus réduites que celles des virus et il est incroyablement résistant aux procédures habituellement utilisées dans les cabinets dentaires pour éliminer ou inactiver les virus, bactéries, champignons ou autres micro-organismes connus.

Dans cet article, nous vous expliquerons quels sont les risques liés aux maladies à prions et comment traiter correctement les instruments potentiellement infectés pour garantir le maximum de sécurité dans le cabinet dentaire.

Le terme « prion » (de l’anglais « prion », acronyme de « Proteinaceus Infective Only particle ») ‒ a été créé pour souligner l’hypothèse que l’agent infectieux ne soit composé que de protéines, sans la présence d’acides nucléiques.

Sa structure ultramicroscopique est différente de celle des virus et par conséquent il ne peut pas être considéré ni traité comme un virus, un champignon, une bactérie ou un parasite.

3 choses à savoir sur les prions :

  • Les prions sont 10 000 000 de fois plus petits qu’une cellule bactérienne.
  • Les détergents et désinfectants traditionnels ainsi que les molécules d’eau pénètrent difficilement le noyau.
  • De nombreux systèmes de traitement ne suffisent pas pour inactiver leur infectivité.

Protéines infectieuses : les maladies à prions

La modalité infectieuse des prions dépend d’une chaîne protéique particulière alpha et bêta repliée d’une façon incorrecte, qui pousse d’autres protéines à adopter la même conformation anormale. Ces protéines sont, à leur tour, en mesure d’infecter les protéines adjacentes.

En bref, les prions sont des protéines qui peuvent prendre deux formes différentes, l’une normale et l’autre erronée. Après avoir pris la forme erronée, les prions peuvent inciter des prions normaux à se transformer pour qu’ils prennent eux aussi cette forme. De cette façon, un petit nombre de prions anormaux peut détériorer une population entière de prions normaux en les convertissant l’un après l’autre à la forme erronée.

Ceci peut avoir des conséquences très graves au fur et à mesure que les niveaux de protéine prion transformée augmentent dans le corps. Par exemple, le repliement erroné du prion PrP provoque des dégénérations mortelles du système nerveux tant chez l’homme que chez d’autres mammifères.

Les prions sont responsables des encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST), des maladies neurodégénératives qui ont une issue fatale chez l’homme, comme :

  •  Maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ)
  •  Syndrome de Gerstmann-Sträussler-Scheinker
  • Insomnie fatale sporadique ou familiale

Prions et cabinet dentaire : le traitement du matériel à risque

Dans le domaine dentaire, le problème de la transmission des maladies à prions est essentiellement lié au contact avec des tissus potentiellement infectés, la maladie n’étant pas transmissible par voie aérienne ou par contact externe, et à la résistance particulière des prions aux méthodes habituelles de décontamination.

Les prions ont, en effet, démontré une résistance particulière aux méthodes standards d’inactivation, tant physiques (comme la chaleur, les rayonnements UV) que chimiques (comme le traitement au phénol, chloroforme, formaldéhyde et aux alcools).

Cette résistance, combinée à la gravité des maladies, requiert l’application de mesures spéciales de traitement pour les dispositifs (instruments chirurgicaux et accessoires) utilisés lors des procédures à risque.

Prévention des maladies à prions : EPI à usage unique et traitement en autoclave

Pour garantir une prophylaxie correcte, le cabinet dentaire doit, dans la mesure du possible, utiliser des dispositifs à usage unique. Lorsque cela n’est pas possible, il faut appliquer des procédures de décontamination et de stérilisation plus sévères que les pratiques ordinaires.

Ceci s’obtient avec à un traitement prolongé en autoclave de classe B. Tous les instruments utilisés pour des interventions invasives doivent être stérilisés avec le programme prions (134 °C pendant 18 min.) ou avec des procédures chimiques capables d’hydrolyser les protéines (hydroxyde ou hypochlorite de sodium à fortes concentrations).

Voici, en bref, les procédures recommandées pour le traitement des dispositifs contaminés par les prions, à effectuer dans l’ordre :

  1. Plonger les instruments, juste après leur utilisation, dans une solution d’hydroxyde de sodium 1M pendant 1 heure à température ambiante, séparément des autres instruments dans un conteneur à usage exclusif ;
  2. Laver soigneusement toutes les parties des instruments, en utilisant de préférence des processus automatiques de lavage (bacs à ultrasons) ; sécher, sans utiliser d’air comprimé, et conditionner (il est conseillé d’utiliser un Thermo-désinfecteur) ;
  3. Effectuer un cycle « spécial » de 18 minutes à 134 °C en autoclave de classe B (à vapeur avec vide fractionné pour charges poreuses) sans introduire d’autres instruments dans le même cycle, ou bien 6 cycles consécutifs à 134 °C pendant 3,5 minutes ;
  4. Effectuer un processus supplémentaire complet de stérilisation, en introduisant les instruments dans le circuit normal, comme des « instruments sales » communs, et en les soumettant à nouveau à lavage, conditionnement et stérilisation selon les procédures de routine.

Pro System : le système pour la stérilisation des prions

La ligne Pro System couvre toutes les phases de la stérilisation, en créant un système de machines et de dispositifs hautement innovants et connectés. Thermo-désinfection, lavage à ultrasons et traitement en autoclave : découvrez comment réaliser un protocole complet de stérilisation, efficace et sûr, également dans la prophylaxie des maladies à prions.

Les nouveaux bacs à ultrasons Pro System améliorent, automatisent et accélèrent le lavage des instruments, en atteignant toutes les surfaces et en éliminant même les résidus les plus résistants.

Le thermo-désinfecteur est un appareil très important dans le processus de stérilisation, notamment lors de la phase de nettoyage : en un seul cycle, il assure prélavage, lavage, désinfection et séchage, sans besoin de nettoyage manuel et en éliminant ainsi les risques qui l’accompagnent.

En savoir plus

Tous les autoclaves de classe B de Pro System sont conçus et produits pour représenter au mieux la philosophie Euronda : innovation constante dans la protection des dentistes, assistants et patients du monde entier.

En savoir plus

Monoart et Alle : la sécurité des produits à usage unique dans le secteur dentaire

Mais Euronda est aussi Monoart® et Alle : les deux lignes de produits à usage unique et de produits chirurgicaux à usage unique qui offrent la gamme la plus vaste d’accessoires, de solutions et de dispositifs pour la protection des dentistes, assistants et patients.

Visita Monoart®

Visita Alle

21/02/2019

Catégories

Top

Bienvenue sur notre site internet. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur votre ordinateur qui permettent un meilleur fonctionnement du site. more information

Bienvenue sur notre site internet. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur votre ordinateur qui permettent un meilleur fonctionnement du site.

Close