Traçabilité et sécurité
dans la stérilisation

21/05/2018

Traçabilité et sécurité des traitements dans le cabinet dentaire

Stérilisation et traçabilité

Aujourd’hui, un cabinet dentaire moderne se doit de garantir la sécurité des soins et des traitements offerts en faisant tout le nécessaire pour réduire les risques liés à l’exécution de ses services.

Il doit donc avant tout renforcer les mesures de prévention et de gestion du risque par le biais d’un usage approprié des ressources structurelles, instrumentales, technologiques et organisationnelles.

Dans cette optique, l’ensemble de la procédure de stérilisation (et toutes les activités destinées à en améliorer l’efficacité) jouent un rôle fondamental étant donné qu’elles constituent la première forme de prévention des infections croisées, à savoir la transmission de maladies infectieuses d’un patient à l’autre suite à l’utilisation d’instruments n’ayant pas été correctement traités.

Adopter un protocole de stérilisation optimisé et moderne, en gérant toutes les procédures de façon sûre et ordonnée, permet en effet au cabinet dentaire de garantir un service ponctuel, fiable, contrôlé et toujours contrôlable.

Gestion, sécurité et preuve a posteriori

La stérilisation, développée pour décontaminer les instruments et préserver la sécurité des patients et des opérateurs, doit également aujourd’hui démontrer que toutes ses phases ont bien été effectuées correctement, en traçant la procédure et en créant une base de données historique des instruments et de leur utilisation.

Sécurité donc pour les patients soumis à des interventions prévoyant l’utilisation d’instruments stérilisés et méticuleusement identifiés et identifiables (par un système d’étiquettes et de codes), mais aussi garantie au niveau du fonctionnement et d’un point de vue légal et juridique pour le cabinet, avec des informations et des données en mesure de démontrer, prouver et retracer à tout moment (et en cas d’éventuels litiges) la conformité des procédures internes adoptées par le cabinet.

Traçabilité : sécurité pour les patients

Dans le domaine dentaire, tous les instruments utilisés sur un patient doivent être soumis à une procédure spécifique permettant de les décontaminer afin de pouvoir les réutiliser par la suite.

La procédure de stérilisation des instruments prévoit une série d’étapes consécutives : la collecte après l’utilisation, une première décontamination suivie de la désinfection, le lavage, le séchage, la mise sous sachet et la stérilisation à l’autoclave.

Des phases et des procédures différentes conçues pour un seul et même objectif : optimiser la sécurité. Pour une procédure sûre, toutes ces étapes devront être réalisées de façon scrupuleuse et être contrôlées, validées et tracées.

Ces mesures permettent de contrôler et d’enregistrer chaque cycle de stérilisation, un protocole où chaque lot de matériel et chaque sachet d’instruments, utilisés ensuite sur les patients, possèdent leur propre étiquette. Celle-ci permet d’organiser toutes les informations avec précision, de retracer tous les éléments de la procédure ainsi que leur résultat, et de savoir pour chaque patient quel instrument a été utilisé et quand.

Des mesures qui prévoient également, pour chaque patient, la création de registres aussi bien physiques que numériques avec toutes les informations de la procédure de stérilisation. Ces registres sont mis à jour à chaque rendez-vous et à chaque traitement.

L’adoption de technologies et de méthodes utiles à la traçabilité du matériel utilisé et au suivi des instruments stérilisés permet de se conformer aux obligations prévues par les normes nationales en matière de procédures de stérilisation. Ces technologies et ces méthodes sont en outre conformes aux indications fournies par les principales directives internationales.

Traçabilité : sécurité pour le cabinet dentaire

La validation, la traçabilité et le suivi jouent également un rôle fondamental au sein du cabinet dentaire du fait qu’ils en améliorent l’organisation et le fonctionnement quotidiens en constituant une preuve et un témoignage historique de la bonne qualité des opérations effectuées.

Un système de traçabilité moderne permet au cabinet de gérer de façon ordonnée et efficace le protocole et de conserver une preuve de l’exécution correcte des opérations de manière à se protéger en cas de litiges.

La traçabilité permet en fait de contrôler les informations qui attestent la stérilité de l’instrument avant son utilisation sur le patient avec indication des données suivantes : jour de stérilisation, type de cycle effectué, numéro séquentiel, résultat du cycle, opérateur ayant effectué le cycle et date d’échéance prévue par le protocole interne de stérilisation.

Cette procédure permet en outre, surtout lorsqu’elle est numérisée, de retracer rapidement en sens inverse les opérations effectuées sur un dispositif stérilisé de manière à en permettre le suivi de la part de l’utilisateur et des organes compétents.

Pro System : traçabilité innovante

Avec Pro System, Euronda revoit et organise toutes les phases de la stérilisation pour créer un simple protocole de protection connecté et intégré.

Un système de machines dialoguant entre elles, qui enregistre, contrôle et partage les données des cycles de fonctionnement de chaque phase en fournissant constamment des informations sur la procédure effectuée pour chaque instrument.

Un système qui innove les concepts de validation, traçabilité et suivi, en numérisant et automatisant les procédures pour garantir un contrôle total des données ainsi qu’un fonctionnement optimal.

Le système de traçabilité Pro System est non seulement conforme aux normes prévues pour la stérilisation mais affine également le concept même de prévention, en améliorant la sécurité au niveau de l’administration des soins dentaires.

Découvrez Pro System

Catégories

Top